Mal de dos : les avantages de la kinésithérapie

Mal de dos la kinésithérapie

Publié le : 31 décembre 20185 mins de lecture

Le mal de dos est considéré comme la maladie du siècle. En effet, plus de 80% de la population ont déjà connu un épisode douloureux au niveau de la colonne vertébrale. Mais dans la plupart du temps, la douleur s’estompe après quelques jours, sans avoir recours à des interventions médicales. Pour certaines personnes, les symptômes peuvent durer des semaines et devenir récidivants.

Le mal de dos : quelle est la cause ?

Les maux de dos peuvent être provoqués par une fracture vertébrale, une tumeur, une infection, etc. Mais dans la majorité des cas, les principales causes sont le dysfonctionnement mécanique des vertèbres, un traumatisme ou une mauvaise posture. Quand la douleur s’installe au niveau dorsal et lombaire, c’est là le plus grand problème. Et quand elle devient intense, elle peut pousser les individus à s’immobiliser.

Pour prévenir et guérir le mal de dos, il faudrait bouger régulièrement, et réaliser les tâches quotidiennes. La pratique d’une activité sportive est également conseillée, ou au moins une marche de 30 minutes par jour.

Pour soulager le mal de dos, des traitements médicamenteux par voie orale ou par injection peuvent être nécessaires. Néanmoins, à long terme, ils peuvent engendrer des effets secondaires. La kinésithérapie est actuellement très en vogue en France. Il s’agit d’une méthode très sollicitée pour traiter le mal de dos !

La kinésithérapie en mal de dos : comment ça marche ?

Pour soulager les douleurs chroniques, de nombreux médecins préconisent le recours à un kinésithérapeute. D’ailleurs, ce dernier ne peut agir que sur prescription médicale uniquement. Pour chaque patient, le kinésithérapeute va réaliser un diagnostic et établir un programme personnalisé. La séance peut durer entre 30 à 45 minutes selon les cas et le nombre des séances varie selon l’état du client et les améliorations.

Les techniques utilisées changent selon la localisation du mal de dos et les anomalies constatées par le docteur. On peut citer les différentes manipulations suivantes :

Les massages sont les plus courants. Ils sont utilisés pour détendre les muscles et réduire la douleur Les étirements des chaînes musculaires sont nécessaires pour corriger la posture et soulager le mal de dos La physiothérapie sert à diminuer la douleur et l’inflammation. Le kinésithérapeute va opter pour la thermothérapie ou l’électrothérapie. La kinésithérapie active est réservée aux personnes qui souffrent de douleur dorsale et de lombalgie de plus de 4 semaines. Pendant les séances, le patient apprendra à maîtriser des exercices d’entretien à pratiquer à la maison ainsi que les gestes à éviter (qui peuvent augmenter la douleur) La thérapie manuelle est réalisée pour diminuer la douleur et débloquer les articulations Etc.

Cette liste est non exhaustive et les techniques ne sont pas toutes indispensables pour traiter chaque patient. Seul le kinésithérapeute est en mesure de sélectionner les méthodes les plus adaptées à une situation.

Mais pourquoi choisir la kinésithérapie ?

Les kinésithérapeutes sont des professionnels bien formés qui possèdent des compétences particulières pour diagnostiquer et traiter le mal de dos. Grâce à leurs 5 années d’études, et les multiples stages effectués, leurs compétences dans le traitement des troubles musculo-squelettiques sont reconnues par l’État.

Le traitement du mal de dos avec la kinésithérapie n’est plus à démontrer. En effet, les bienfaits sont évidents et les douleurs s’estompent rapidement. D’ailleurs, dès la première séance, le patient peut ressentir une sensation de bien-être.

En outre, la kinésithérapie fait partie de la médecine douce. De la sorte, il n’y a pas d’effets secondaires que ce soit à court, à moyen ou à long terme. L’objectif des séances de kinésithérapie est de libérer la raideur mécanique, de réduire la douleur, de rééquilibrer la musculature et d’entretenir de bonnes habitudes afin d’éviter les rechutes.

Plan du site