Séances d’ostéopathie : comment se faire rembourser ?

Publié le : 01 août 20183 mins de lecture

Les traitements en ostéopathie ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Or, c’est une pratique qui peut soulager certaines douleurs et réduire la prise d’antalgique et d’anti-inflammatoire. Cependant, le prix d’une séance n’est pas à la portée de tous. Que faire alors pour bénéficier d’un remboursement ?

Les mutuelles, la solution idéale !

L’ostéopathie relève de la médecine douce. Elle vise à soulager les douleurs des patients et à guérir certains maux grâce à des massages, des palpations et des manipulations. Malgré cela, cet acte n’est pas encore reconnu comme curatif par la Sécurité Sociale. Mais même si cette dernière refuse de rembourser les actes en ostéopathie, certaines mutuelles acceptent de payer la totalité ou une partie des frais. Toutefois, il convient toujours de lire les clauses du contrat, car les conditions peuvent varier d’une mutuelle à l’autre. Par exemple, le plafond n’est pas le même. Certaines entreprises imposeront des plafonds annuels, d’autres au contraire limiteront les remboursements par séance.

Remarque : En France, la plupart des mutuelles exigent une consultation auprès d’un ostéopathe titulaire d’un DO ou diplôme d’ostéopathie. Elles peuvent également ajouter d’autres conditions.

Les démarches et formalités nécessaires

Vous voulez être remboursé ? Vous devez souscrire une complémentaire santé. Avant de signer le contrat, il convient de vérifier les différentes prestations prises en charge, les cotisations et les montants de la prise en charge des séances. Lisez attentivement le contenu et assurez-vous que les soins en médecine douce comme l’ostéopathie y figurent.

On distingue principalement le forfait par acte et le forfait annuel par bénéficiaire. Il existe également des forfaits famille avec un remboursement ostéopathie par an.

Enfin, le moment venu, votre praticien doit vous remettre une facture en bonne et due forme, dûment tamponnée et signée. Pour prouver qu’il dispose d’un diplôme approprié ou non, il suffit de lui demander de contacter la compagnie d’assurance.

Petits conseils !

L’ostéopathie peut soulager des douleurs chroniques comme les maux de dos, les douleurs lombaires, les douleurs menstruelles, les inconforts digestifs (indigestion, brulure d’estomac, etc.)… Il n’y a pas de limite d’âge pour recourir à ce traitement qui peut apporter des sensations de bienêtre et de confort.

Faites le tour des complémentaires de santé pour trouver la meilleure affaire. Pour cela, comparez les offres :

  • le montant total de la prise en charge
  • la cotisation
  • le nombre de séances acceptées
  • et les conditions de remboursement

D’autres clauses peuvent figurer dans le contrat. Ainsi, lisez-le soigneusement afin d’éviter les mauvaises surprises plus tard.

Plan du site